Tout le monde le sait, en général, lors de nos activités sportives, nous transpiration plus ou moins. Mais est-ce que cela détermine réellement une efficacité de l’activité physique ? Regardons cela d’un peu plus près…

La transpiration, qu’est-ce que c’est ?

 

C’est une réaction naturelle de régulation thermique corporelle lors d’un effort physique ou lors de forte chaleur. Le mécanisme est simple : lorsque la température du corps augmente, les glandes sudoripares eccrines (se trouvant sur tout le corps et principalement sur le front, sous les aisselles, sur la paume de nos mains et pieds) produisent de la sueur, perlant en surface de la peau.

 

Cette action permet alors de rafraichir le corps, d’éliminer les toxines et nettoie les pores de la peau puis s’évapore sous l’effet de l’air ou de la chaleur car composé à 99% d’eau et de minéraux tel que le sodium, le potassium ou le magnésium.

Transpiration pendant le sport ? Mythes et Réalités.

En effet, le corps sécrète de la sueur afin d’éviter toute hyperthermie corporelle. Le sport, fait normalement augmenter la température corporelle, d’où la transpiration.

Transpirer ne signifie pas perte de graisse ! En effet, aucune graisse ne compose notre sueur. En revanche, lorsque l’on transpire, nous avons une perte en eau. Cette perte en eau, si elle est importante, peut entrainer une diminution de nos capacités physiques. Aussi, l’hydratation pendant notre activité physique est PRIMORDIALE !

Et oui, la sudation n’est pas synonyme de bonnes pratiques physiques, loin de là ! Mais ces indicateurs le sont :

  • La transpiration dépend du milieu où vous êtes, on transpire différemment sous une température de 30°C ou de 10°C.
  • Cela dépend aussi de votre condition physique, de votre parcours sportif ou même de votre génétique.

Notre corps ingère constamment des toxines externes que ce soit par le biais de notre alimentation, de notre milieu ou de notre mode de vie (cellule morte, métaux lourds, pollution, etc…). Tout comme nos reins, la peau permet de filtrer et de drainer les toxines de notre corps en les éjectant par la dilatation des pores de la peau et de la sudation.

Quels sont les éléments qui favorisent la sudation ?

La transpiration n’est pas forcément un indicateur fiable de la performance physique. Voici, des indicateurs fiables de performance, qu’il faut privilégier :

      • Le suivi de votre rythme cardiaque, c’est un marqueur fiable d’intensité.
      • Votre respiration pendant vos activités physiques
      • Votre ressenti musculaire
      • Vos sensations pendant et après chaque séance
      • Le comparatif chiffré de vos performances physiques afin de comparer votre progression dans le temps. C’est l’indicateur le plus fiable.

 

Ainsi, vous retrouvez ce dernier indicateur dans nos programmes d’activités physiques, qui sont adaptés en fonction de vos performances et de votre condition physique grâce aux bilans réguliers proposés.

Cela vous permet une progression optimale !

Rejoignez-nous !

Suivez notre actualité !